Comment éviter de se faire voler son vélo ou ses accessoires ?

Qu’il soit hollandais, a pignon fixe ou tout-terrain, qui n’a jamais eu peur de se faire voler son vélo ? Surtout lorsqu’on habite en ville, éviter de se le faire voler, relève du grand art.

C’est pourquoi, vous trouverez, ci-dessous, toutes les informations nécessaires à la protection de vos deux roues préférées.

Si vous n’avez pas encore acheté votre vélo, posez-vous quelques questions : Habitez-vous en ville ou à la campagne ? Avez-vous un local pour l’entreposer ? Allez-vous le laissez dehors régulièrement ? Est-ce qu’il sera utilisé pour de longs déplacements voire faire du tourisme ? Cela vous empêchera d’acheter un vélo trop cher qui attirera les voleurs, par exemple.

Il y a une règle essentielle : investir dans un antivol et toujours attacher son vélo ! Mais encore faut-il savoir comment :

  • L’attacher à un point fixe et solide en n’oubliant pas le cadre et la roue avant (utiliser un poteau assez haut, le cas échéant)
  • Privilégier les espaces publics fréquentés et bien éclairés durant la nuit
  • Aucun arrêt ne mérite de laisser sa bicyclette à la disposition du premier venu
  • Mettre la serrure vers le bas pour prévenir de l’utilisation d’agents corrosifs

Quelques conseils pour choisir son antivol :

  • Votre antivol doit être en phase avec le risque encouru (milieu urbain ou campagne) et bannir les câbles qui peuvent être coupés à la pince ;
  • Les antivols en U de très bonne qualité, sont ce qu’il y a de meilleur en termes de rapport protection/prix ;
  • Les antivols pliables sont intéressants car ils permettent un peu plus de souplesse que le U.

Voir aussi comment bien attaché son vélo.

Au cas où votre bécane s’est faite voler, deux solutions vous sont offertes pour la récupérer, à condition de s’y prendre à l’avance :

  • Le marquage de votre cycle par un d’un code, permet de dissuader les voleurs et surtout de le retrouver après le délit. Renseignez- vous auprès de votre vélociste ;
  • La géolocalisation. Plusieurs marques ont développé des systèmes pour intégrer un traceur à votre moyen de locomotion.

En ce qui concerne les accessoires :

  • Vous pouvez les prendre avec vous, comme la selle et le casque ;
  • Aussi, il existe des antivols pour accessoires ;
  • Les antivols fixes ou antivols de cadre, sont un bon complément, notamment pour la roue arrière et en cas d’arrêt court ;
  • Pour la selle, munissez-vous d’attaches ou d’un collier de serrage dédiés, d’un mousqueton antivol ou d’un câble.

Si vous souhaitez ajouter une garantie supplémentaire, pensez à l’assurance. Elle n’évitera pas le vol mais permettra de vous le faire rembourser au moins en partie. Plusieurs assurances habitation prennent en charge le vélo en cas de vol. Si ce n’est pas le cas de la vôtre, dirigez-vous vers une assurance dédiée.Heureusement, plus on a d’expérience moins on risque de se faire voler son biclou !