sécurité enfant moto

Sécurité de l’enfant à moto : ce qu’il faut savoir !

Transporter un enfant à moto n’est pas toujours aisé, surtout en termes de sécurité. Les parents doivent d’ailleurs prendre les bonnes dispositions et protéger au mieux l’enfant des risques d’accident. Voici d’ailleurs tout ce qu’il faut savoir avant de faire monter un enfant sur un deux-roues.

À partir de quel âge peut-on transporter un enfant à moto ?

La Sécurité routière déconseille fortement de faire monter les enfants âgés de moins de 8 ans à moto tandis que le Code de la route autorise les parents à faire monter les enfants âgés de moins de 5 ans à moto, mais il faudra qu’ils soient attachés à un siège fixé à la selle de la moto. Ces discordances d’avis viennent notamment diviser les parents, mais ce qu’on en retient, c’est qu’il vaut mieux ne pas faire monter l’enfant à moto tant que ses pieds n’atteignent pas les repose-pieds. Il devra également être assez fort pour s’accrocher lors des freinages brusques et des virages. L’on peut ainsi dire qu’il n’y a pas d’âge précis et que cela dépend de chaque enfant. Si l’on devait citer un âge approximatif alors, l’idéal serait que l’enfant ait passé le cap des 10 ans.

Quels équipements choisir pour son enfant ?

casque moto enfantDès que l’enfant monte à moto, il faut qu’il soit équipé des mêmes accessoires de protections pour moto que les adultes. Il existe aujourd’hui toute une gamme de produits pour les petits motards, ce qui laisse un large choix.

Le casque est notamment l’accessoire incontournable lorsqu’on monte à moto et son choix devra tenir compte de l’aspect ergonomique en plus de l’aspect esthétique. Il devra également offrir un bon niveau de protection et pour ceux qui ne savent pas pour quel modèle opter, le casque intégral et le choix d’un casque modulable sont tout particulièrement à retenir, car ils offrent une protection maximale à l’enfant.

À part le casque, l’enfant devra porter une paire de gants, un bon blouson rembourré, un pantalon et des chaussures montantes.

Briefer l’enfant sur le trajet à moto

Avant de monter à moto avec l’enfant, il faut prendre le temps de lui expliquer qu’il est important qu’il se tienne bien pendant le trajet. Il est également nécessaire de lui montrer la position qu’il doit adopter à l’arrière, l’importance de s’agripper, surtout pour éviter qu’il se retrouve éjecté hors de la moto en cas de freinage brusque ou d’accélération. Même si ce sont des cas isolés, il est possible que l’enfant soit sujet à des malaises durant le trajet. Pour éviter qu’il ne tombe à la renverse, il est intéressant de mettre au point un code qui lui permettra d’alerter le conducteur en cas de problème, cela peut être une tape sur la cuisse, une tape sur les hanches, un pincement, etc.

Adapter sa conduite

Enfin, comme on a un enfant à bord, il est important de bien réguler la vitesse à laquelle on roule. On évite de mettre le compteur à fond et on adopte une conduite à rythme modéré. Il faudra également éviter les freinages trop brusques, les accélérations qui déstabilisent et les virages trop abrupts, cela risquera de faire peur à l’enfant et de le dégouter de la pratique de moto.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *