Quels compléments alimentaires pour une ménopause plus confortable ?

Définie comme l’âge auquel s’arrêtent les règles, la ménopause s’accompagne hélas chez la plupart des femmes de gênes comme l’insomnie, la fatigue ou encore des bouffées de chaleur. Faire appel à des compléments alimentaires adaptés peut réduire ces symptômes.

Si la ménopause (c’est-à-dire l’arrêt des règles) survient généralement vers l’âge de 50 ans, cette étape naturelle dans la vie des femmes peut désormais être négociée en évitant ou en limitant les gênes et troubles qui trop souvent y sont liés.

L’huile de krill

Parmi les compléments alimentaires qui s’avèrent pertinents pour vivre une ménopause plus confortable, l’huile de krill est souvent citée par les spécialistes. A juste titre. Produite à partir d’un crustacé évoluant dans l’océan antarctique, elle est naturellement très riche en oméga-3, des acides gras aux propriétés anti-inflammatoires prouvées et appréciés pour prévenir les troubles cardiovasculaires.

Cependant, grâce à des études canadiennes, on sait aussi que les oméga-3 d’origine marine permettent d’atténuer considérablement les bouffées de chaleur et les dépressions liées à la ménopause comme vu sur dynveo.fr. Voilà pourquoi l’huile de krill se révèle une alternative à des traitements classiques plus lourds afin de passer le cap de la ménopause de manière bien moins douloureuse…

Le trans-resvératrol

Plus concentré que le simple resvératrol présent notamment dans certains fruits (et surtout le raisin), le trans-resvératrol a des vertus antioxydantes connues et avérées de longue date. On le prescrit sous forme complément alimentaire pour prévenir les troubles cardiovasculaires mais il s’avère tout autant efficace pour éviter les désagréments liés à la ménopause.

Selon les cas, il accompagne ou peut même se substituer aux traitements hormonaux traditionnels. Des chercheurs japonais ont même mis en évidence des propriétés à même de prévenir certains cancers du sein. Pour la majorité des femmes confrontées à la ménopause, le trans-resvératrol sera à tout le moins efficace pour ne plus subir des bouffées de chaleur ou autres troubles qui empoisonnent le quotidien durant cette période.

Le maca

Une autre option est de choisir un complément à base de maca, une plante originaire du Pérou et dont les propriétés médicinales étaient déjà appréciées des Incas. Parfois dénommé le « ginseng rouge », sans que les vertus des deux plantes soient comparables, le maca est réputé pour parfaire les défenses immunitaires de l’organisme mais également de doper la production des œstrogènes. C’est pourquoi des compléments alimentaires riches en maca aident éventuellement à recouvrer une libido en berne mais aussi, en la circonstance, à aborder la ménopause en atténuant les troubles inconfortables qu’elle induit.

Dans tous les cas, pour les doses et formes adaptées, on se référera aux conseils des professionnels délivrant les compléments.